Netflix confirme son intention d’arrêter les partages de comptes




Netflix confirme son intention d’arrêter les partages de comptes





La plateforme de streaming teste actuellement un système pour lutter contre cette pratique.

Ce n’est pas secret, bon nombre d’abonnés Netflix partagent leur compte avec leur famille ou leurs amis. Un phénomène dont le service de streaming est pleinement conscient et qui lui coûte plusieurs milliards de dollars par an. C’est pourquoi l’actuel leader des plateformes de streaming vidéo réfléchit aux moyens qu’il pourrait mettre en place pour limiter cette pratique.

Une volonté qui s’est récemment traduite par l’envoi de message à certains utilisateurs leur demandant s’ils étaient bien le propriétaire du compte qu’ils utilisaient. Le message les invite à vérifier leur identité en renseignant le code envoyé à l’adresse mail du compte utilisé. S’ils ne parviennent pas à taper le code dans le temps imparti, ils ne peuvent pas se connecter.

Netflix a présenté ces messages comme l’une des nombreuses solutions envisagées pour lutter contre le partage de comptes, mais il semblerait que les tests s’éternisent. Le co-PDG et cofondateur de Netflix, Reed Hasting, a indiqué lors de la présentation des résultats du premier trimestre de la plateforme que plusieurs méthodes étaient à l’étude pour limiter le partage de comptes. Il a également précisé que les solutions étudiées n’étaient pas agressives envers les utilisateurs.

“Nous allons tester beaucoup de choses, mais nous ne déploierons jamais quelque chose qui ressemble à « tourner les vis » sur les personnes qui apprécient le service“, a déclaré Hastings. “Il faut que cela ait du sens pour les consommateurs, qu’ils comprennent.”

À l’heure actuelle, la plateforme de streaming n’a rien mis de concret en place pour lutter contre cette pratique, bien que ses conditions d’utilisations interdisent cette pratique. Aucune sanction n’est annoncée en cas de partage de ses identifiants Netflix ni système de vérification véritablement contraignant.

Le directeur de l’exploitation de la plateforme de streaming, Greg Peters, avait indiqué par le passé que pour lui, le partage de compte n’était pas toujours néfaste pour Netflix. Il s’agissait en réalité d’une certaine forme d’amour et de loyauté entre les utilisateurs. Mais les choses semblent avoir changé en interne. Le partage de comptes – qui coûterait 5 milliards de dollars par an à Netflix – serait la nouvelle cible à abattre pour la plateforme de streaming. C’est en tout cas ce que laissent penser les récentes déclarations de ses dirigeants, mais également ses actions.

Le ralentissement de la croissance de Netflix pourrait également jouer dans la balance et pousser le service de streaming à mettre les bouchées doubles pour limiter le partage de compte, surtout que la concurrence ne cesse de croitre.