Le nouveau Ministre de l’enseignement promet une « politique de rupture »




Le nouveau Ministre de l’enseignement promet une « politique de rupture »






Tony Mwaba, le nouveau ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), vient de prendre officiellement ses fonctions ce mercredi 28 avril 2021. Le nouveau patron de l’EPST a promis d’engager le personnel en sa charge dans une « politique de rupture ».

« Je ne ferai pas la chasse aux sorcières, je vais juste vous rappeler que je vais m’engager avec vous sur une politique de rupture », a-t-il lancé avant de rendre hommage au Chef de l’État pour lui avoir confié ce Ministère « qui constitue pour lui une clé de voûte qui témoigne sa bonne volonté à restaurer le social du peuple ».

Le ministre Tony Mwaba hérite d’un secteur englué dans des scandales de détournement des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base. Deux (2) hauts responsables de ce Ministère ont été condamnés, depuis février dernier, à 20 ans de prison. Willy Bakonga, ancien ministre de l’EPST, a été arrêté il y a quelques jours à Brazzaville avec en sa possession « deux millions de dollars américains (USD 2.000.000) » selon certaines sources. Les autorités congolaises ont négocié son extradition vers Kinshasa.