Insécurité dans l'Est : Mboso N’Kodia interpelle la communauté internationale pour le retrait des groupes étrangers du sol congolais




Insécurité dans l'Est : Mboso N’Kodia interpelle la communauté internationale pour le retrait des groupes étrangers du sol congolais






le président de la chambre basse du parlement, Mboso N’Kodia


Les élus nationaux ont débattu sur les questions sécuritaires de la République démocratique du Congo dans la plénière de ce mardi 7 avril au cours de laquelle le président de la chambre basse du parlement, Mboso N’Kodia, a interpellé la communauté internationale pour le retrait des groupes étrangers dans la partie Est.

Pour le président de l’Assemblée nationale, "il est temps que la communauté internationale qui a encouragé l'entrée des ADF, des interahamwe, des FDLR et de tous les groupes prenne aussi conscience, nous en avons ras-le-bol. Qu'il y ait retrait de ces groupes étrangers sur le territoire congolais".

Au mépris de l’insécurité qui y sévit, Mboso N’Kodia a rappelé que ”les groupes armés sont venus comme réfugiés, ils exploitent nos richesses, dit-il. Là, nous touchons une question de vie ou de mort pour certains lobbies nationaux et internationaux, mais la vie de nos frères et sœurs est la raison d'être dans cette Assemblée".

Le président de la chambre basse du parlement regrette l’hospitalité manifestée envers des troupes qui, en retour, s'illustre dans des massacres ”au mépris de tous les accords internationaux".