Gouvernement Sama Lukonde: les réactions des ministres sur les réseaux sociaux




Gouvernement Sama Lukonde: les réactions des ministres sur les réseaux sociaux






Dès la publication du nouveau gouvernement, plusieurs ministres ont réagi sur les réseaux sociaux. Sur Twitter notamment, les réactions sont allées des remerciements à Dieu à la gratitude vis-à-vis du chef de l’Etat et du Premier ministre.

L’un des premiers à avoir pris la parole sur Twitter, c’est le Premier ministre lui-même qui a donné les principales articulations de son équipe.


«Représentativité féminine: 27% Moyenne d’âge: 47 ans Nouvelle figures: 80% Les priorités: Sécurité, Santé, Enseignement, Justice, Agriculture, Pêche & Élevage, Economie, Processus électoral, Infrastructure, Numérique», écrit Sama Lukonde qui, dans un autre tweet, mentionne que la formation de cette équipe «est un premier cap franchi».

Lors de l’installation du bureau d’âge à l’Assemblée nationale, elle était déjà la benjamine, Aminata Namasia sera également la benjamine de la nouvelle équipe gouvernementale.

«La jeunesse a encore gagné», écrit-elle sur Twitter.

Un autre visage de la jeunesse dans le gouvernement s’est exprimé sur le même réseau social : Patrick Muyaya.


«Profonde gratitude à l’endroit du Président de la République qui me donne l’occasion de servir au sein du Gouvernement», écrit le nouveau porte-parole de l’équipe gouvernementale.

Déjà ministre des Affaires foncières dans le précèdent gouvernement, Molendo Sakombi garde son portefeuille. Sur Twitter, il annonce «la poursuite des réformes», avant de féliciter dans un autre tweet son ami Patrick Muyaya pour son entrée dans le gouvernement.

Maintenu également à son poste, Julien Paluku, ministre de l’Industrie, remercie Dieu de faire partie de «ceux qui vont participer au combat contre la pauvreté».

Il fait partie des rares ministres sortants qui ont pris la parole sur les réseaux sociaux. Sele Yalaghuli, ministre des Finances félicite son successeur Nicolas Kazadi qu’il présente comme «un digne technocrate qui est parfaitement au courant des dossiers».