Félix Tshisekedi : "la Monusco n'est pas responsable des tueries de l'Est"




Félix Tshisekedi : "la Monusco n'est pas responsable des tueries de l'Est"





Le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dédouane la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) sur les tueries des populations civiles dans l’Est de la RDC.

Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi 28 avril au Palais de la Nation avec Charles Michel, le président du Conseil européen, le chef de l’État congolais a rappelé que la force onusienne vient en appui aux Forces armées de la RDC conformément aux missions lui assignées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

« La Monusco n’est pas responsable des tueries qui se passent dans l’Est de la RDC. Elle est venue en appui aux FARDC », a-t-il indiqué.

En sa qualité de commandant suprême des Forces armées, Félix Tshisekedi rassure aux populations de l’Est qu’il prépare des solutions efficaces pour éradiquer définitivement cette crise sécuritaire. Il a, à cette occasion, lancé un appel aux élèves de quitter la mairie de Beni.

« Nous prenons un train de mesures. Je leur demande de ne pas s’exposer aux intempéries. Je leur promets que je serais bientôt avec eux. Ce que j’ai dit, je le ferais. Je prépare des solutions efficaces pour résoudre de manière définitive cette crise de l’Est », a-t-il assuré.
Depuis quelques jours, les élèves de Beni ont conditionné la reprise des cours à la présence physique du chef de l’État comme il l’avait promis.