Bukanga Lonzo : faute d’évacuation, 30 à 40% de maïs risquent d’être perdus




Bukanga Lonzo : faute d’évacuation, 30 à 40% de maïs risquent d’être perdus





60.000 tonnes de maïs sont à l'abandon au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo faute de moyens pour leur récolte, et évacuation vers les centres de consommation, alertent les députés Chérubin Okende, Ados Ndombasi, Eliezer Ntambwe et Auguy Kalonji, au terme d’une d'une mission effectuée le mardi 06 avril sur ce site. A les en croire, si rien n’est fait dans l’urgence, toute cette production sera perdue.

« C’est depuis trois semaines que ces maïs devraient être récoltés. Il suffit d’une pluie pour perdre l’essentiel », a déclaré à la presse ce mercredi le député Ados Ndombasi.

Une situation jugée inadmissible par ces élus, au moment où des milliers des congolais manquent de quoi mettre sous la dent. Selon un bref rapport du programme alimentaire mondial (PAM) et l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) rendu public le mardi 06 avril 2021, 27,3 millions de personnes sont touchées par une insécurité alimentaire aiguë élevée en République démocratique du Congo .

L’enquête de ces 4 députés nationaux révèle aussi qu’une entreprise canadienne veut racheter Bukanga-Lonzo, pour y planter du cannabis (chanvre) pour des recherches médicales. « Tous ceux qui complotent pour vendre Bukanga Lonzo, qu’ils sachent que nous les laisserons pas. Ils veulent vendre Bukanga Lonzo pour semer le chanvre », a dénoncé le député Chérubin Okende. Un rapport consacré à cette mission parlementaire sera rédigé et déposé au bureau de l’Assemblée nationale, annonce les 4 élus.