Affaire sextape : la vidéo d'une religieuse fait scandale dans des groupes sur les réseaux sociaux




Affaire sextape : la vidéo d'une religieuse fait scandale dans des groupes sur les réseaux sociaux






De la sainteté à la perversité, les affaires de mœurs désormais le dénominateur commun de toutes les couches sociales, du clergé à l'homme de la rue. Et dire que les modèles de la vertu se confondent, quand la nature se débat à reprendre le dessus

Après que des personnalités publiques ont été victimes de sextape, depuis quelques semaines se partage dans des groupes sur les réseaux sociaux, la vidéo d'une religieuse en pleine conversation sexuelle avec son amant de la diaspora.

D'après ladite source, il s'agit d'une religieuse du diocèse de Kole (province du Sankuru), étudiante en master dans la faculté de droit canonique à l'Université catholique du Congo qui subit depuis quelques mois déjà les méfaits de son infidélité envers le Christ. Cette dernière n'étant plus en mesure d'honorer son vœu de chasteté, entretient des relations amoureuses avec deux amants. Le premier est un congolais qui réside au Canada et le second n'est autre qu'un prêtre de sa paroisse !

Comme aucun secret n'est gardé à jamais, l'amant de la diaspora informé qu'il a été cocu, a saisi, par-là, une occasion de la faire chanter en lui réclamant une amende de 15.000 Usd au risque de faire fuiter leurs échanges intimes. Bien nantie rapporte-t-on, la sœur posséderait un immeuble mis en location, une école et bien d'autres activités génératrices de revenu. Malheureusement pour elle, le refus de régler à l'amiable cette situation gênante l'a exposée à l'opprobre au point qu'elle a failli mettre fin à ses jours.

Au courant de ce scandale, sa famille a couru à son secours afin de la dissuader de commettre l'irréparable.