Selon l’UNC, l’évacuation sanitaire de Kamerhe «ne pose plus de problème»




Selon l’UNC, l’évacuation sanitaire de Kamerhe «ne pose plus de problème»




L’Union pour la Nation Congolaise a encore une fois alerté au sujet de l’état de santé préoccupant de son Président national, Vital Kamerhe. «Tout en lui apportant tout soutien», la Direction Politique Nationale réitère sa requête pour son évacuation rapide; «qui ne pose plus de problème, selon les informations en sa possession.»

C’est ce qu’indique ce parti, dans une déclaration politique publiée, à l’issue d’une séance extraordinaire tenue ce mardi 23 mars 2021; sur convocation de Vital Kamerhe. C’était aux fins de la restitution sur les tractations en cours pour la formation du Gouvernement Sama Lukonde; mais aussi l’évolution de l’Etat de santé de son Président national.

«Examinant les deux points après échanges et délibération, la direction politique nationale de l’UNC comprend les revendications légitimes de la base; et demande aux cadres et militants du parti de ne pas se fier aux spéculations des médias concernant la répartition des responsabilités au sein du futur Gouvernement; car les discussions quant à ce sont en cours,» dit la déclaration signée par Aimé Bodji, Secrétaire général a.i de l’UNC.

Lire aussi Bukavu: une nouvelle manifestation pour demander l’évacuation « dans l’extrême urgence » de Kamerhe pour des soins
L’UNC rappelle que lui et l’UDPS, «partenaires principaux au sein du CACH»; sont des acteurs majeurs de l’alternance et de la victoire du président de la République, Félix Tshisekedi. «De ce fait, il est important d’en tenir compte comme ce fut le cas au début de cette mandature; pour ainsi préserver la stabilité et la cohésion au sein du CACH,» dit-il.

Le parti de Vital Kamerhe tient à préciser que l’objectif de l’Union sacrée de la Nation est de servir les intérêts du peuple congolais; par des actions dans les secteurs prioritaires de la vie nationale; en vue de la concrétisation de la vision du Chef de l’Etat, partagée par le CACH et ceux qui l’ont rejoint, pour la création de l’Union sacrée.