L'abbé Nshole estime que plusieurs personnes ont mal interprété la feuille de route électorale de la CENCO




L'abbé Nshole estime que plusieurs personnes ont mal interprété la feuille de route électorale de la CENCO






l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO


Dénommé « Agenda 2023 », la feuille de route de la CENCO fait couler beaucoup d’encres et salives dans le chef de politiciens congolais. Depuis le Sud-Kivu où il est en mission apostolique, l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO estime que plusieurs personnes ont mal interprété la feuille de route de l’église catholique et fixe l’opinion quant à ce.

» Il y en a qui ont interprété ça comme si c’était le calendrier que seule la CENI doit publier. La feuille de route de la CENCO , c’est simplement une série d’activités que la CENCO a programmé dans son engagement à accompagner les institutions dont la CENI, la population et les politiciens sur les préparatifs des élections que nous attendons constitutionnellement en 2023″. A-t-il fixé.

En effet , la CENCO a publié le jeudi 19 mars dernier sa feuille de route pour le scrutin de 2023, dans le but de permettre à la population congolaise de » se choisir les meilleurs programmes et les meilleurs animateurs en vue d’une meilleure gestion du pays ».

Pour Steeve Mbikayi , président du parti travailliste et membre de l’Union sacrée, la démarche de l’église catholique est une provocation qui vise à déstabiliser le régime en place.

« Usurpation! Rappeler constamment la fin du match aux joueurs qui ne sont qu’à la première mi-temps est une façon de les déstabiliser. C’est comme publier une feuille de route électorale au début d’un mandat! C’est une démarche illégale, déstabilisante, antipathique et provocatrice « . A-t-il écrit .

Cependant, l’abbé Nshole, rassure que la CENCO ne va pas se laisser distraire. Car selon lui, il s’agit des activités que l’épiscopat a prévu dans sa commission justice et paix et l’église va déjà s’y mettre.

Pour rappel , l’agenda 2023 comporte 3 volets à savoir: le Plaidoyer et la Médiation, l’Observation électorale ainsi.que l’Éducation Civique