La RDC emprunte 14,5 milliards de CDF sur le marché intérieur des capitaux le 2 mars 2021




La RDC emprunte 14,5 milliards de CDF sur le marché intérieur des capitaux le 2 mars 2021






Selon un communiqué du ministère des Finances publié à l’issue de la séance d’adjudication de Bons du Trésor le mardi 2 mars 2021, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a emprunté 14,5 milliards de francs congolais (CDF) sur le marché intérieur des capitaux, sur les 20 milliards attendus. Un taux de couverture du montant total mis en adjudication de 72,50%, un taux maximum proposé de 28,0 % et un taux minimum proposé de 26,0%.

D’après les prévisions du ministère des Finances, 60 milliards de CDF devront être levés sur le marché congolais des capitaux. A la fin du premier trimestre, l’Etat prévoit la levée de 180 milliards de CDF dont 40 milliards au mois de janvier et 80 milliards de CDF au mois de février 2021.

Rappelons par ailleurs qu’un bon du Trésor est un titre d'emprunt émis par l’État et remboursable à échéance. C’est un titre obligataire (c'est-à-dire des titre d'emprunt) émis par l'État, par l'intermédiaire du Trésor public (d'où leur appellation).

L'acheteur d'un bon du Trésor se retrouve donc créancier de l'État. L'État s'engage alors à rembourser l'acheteur à une échéance déterminée, et à lui verser régulièrement des intérêts avant cette échéance.
En RDC, la loi prévoit que l’échéance de remboursement soit de 3 mois