Irumu: l’armée reprend le contrôle de Kunda après Mwanga lors des offensives contre les miliciens FPIC




Irumu: l’armée reprend le contrôle de Kunda après Mwanga lors des offensives contre les miliciens FPIC






Après la conquête du groupement Mwanga de la chefferie de Baboa-Bokoe, c’est le tour de la région de kunda en chefferie de Babelebe à environ 20 au nord-ouest de Bunia dans le territoire d’irumu d’être aussi conquise par les militaires FARDC, depuis mardi 09 mars.

Longtemps occupés par les miliciens FPIC dits «Chini ya Kilima», les villages Cheki 1 et 2, Tigala, Tuma, Janoguta, Bode et Nganga sont passés intégralement sous contrôle de l’armée. Des combattants violents y ont été signalés.

Le bilan fait état de 6 miliciens neutralisés, 2 autres capturés et un militaire FARDC blessé, rapporte le porte-parole militaire en Ituri.

Se confiant à buniaactualité.com le mercredi 10 mars, le lieutenant Jules Ngongo a souligné que la lutte demeure « la restauration de l’autorité de l’Etat partout en province de l’Ituri ».

Déjà, il encourage les habitants des différents villages sous contrôle de l’armée loyaliste de regagner leurs milieux d’habitation, assurant une protection des services de sécurité.

A l’heure actuelle, jusqu’à la matinée de ce jeudi 11 mars 2021, le porte-parole Ngongo indique que les opérations de ratissage se poursuivent dans la région pour déloger définitivement ces forces rebelles.