Formation du gouvernement : les artistes musiciens souhaitent voir un ministre de tutelle qui a des vecteurs culturels




Formation du gouvernement : les artistes musiciens souhaitent voir un ministre de tutelle qui a des vecteurs culturels






Les consultations avec le premier ministre, Sama Lukonde se poursuivent ce lundi 1er mars 2021 à l’Hôtel du gouvernement. Plusieurs groupes ont été reçus par le chef du gouvernement, notamment la délégation des artistes musiciens et l’Association Nationale de Théâtre Populaire et Cinema.

Devant la presse, Jossart Nyoka Longo a précisé que cette délégation a remercié Jean-Michel Sama Lukonde pour avoir invité les artistes dans le cadre de la composition du prochain gouvernement de la République.

« D’entrée de jeu, nous l’avons remercié de cet honneur qui nous a été fait. On se sentait à chaque fois depuis plusieurs années, que ça soit à l’époque de nos aînés, délaissés. cette fois-ci, c’est une grâce que nous soyons pris en considération », a déclaré le président de l’orchestre Zaïko Langa Langa, parlant au nom des artistes musiciens.


Jossart Nyoka Longo

Selon lui, les musiciens souhaitent que leur ministère soit dirigé par un homme qui a des vecteurs culturels.

« Nous souhaitons avoir à la tête de notre ministère un ministre qui a les vecteurs culturels. Nous avons constaté que c’est par quota politique qu’on nomme les ministres. Donc, sans l’apport de nous qui sommes sur terrain, il n’aura pas la tâche facile », précise-t-il.

De leur côté, les artistes comédiens ont précisé par ailleurs que leur délégation a proposé plusieurs points sur ce qui doit être fait au prochain gouvernement.

« Le 1er ministre nous a écouté avec attention et sa conclusion est qu’il va tenir compte de tout ce que nous venons de lui dire. Donc, nous avons été encore une fois utiles. Les propositions, c’est la primeur. Nous, nous pouvons rien dire », a précisé Dungi Mambimbi Masumu devant la presse.