En Angleterre, ce garçon de 9 ans à qui les profs reprochaient de trop dessiner a été embauché pour décorer un restaurant




En Angleterre, ce garçon de 9 ans à qui les profs reprochaient de trop dessiner a été embauché pour décorer un restaurant







Lorsque vous étiez à l'école primaire, vous vous souvenez sûrement d'avoir gribouillé sur des papiers en rêvant d'être ailleurs. Presque tous les enfants l’ont vécu, mais certains enseignants ne sont pas aussi tolérants que d'autres. Cela a été le cas pour celui de Joe qui l’a réprimandé et lui a reproché ne pas être concentré sur le cours.

Cette attitude, qui est bien la preuve que les écoles ne tolèrent pas toujours l'expression créative, n’est sans doute pas un cas isolé. C’est pourquoi il est important que les parents soutiennent ce côté de leurs enfants. À ce niveau-là, on peut dire que ceux de Joe Whale, petit bonhomme anglais de 9 ans qui a eu des ennuis pour avoir gribouillé en classe, ont sur prendre les choses en main, le comprendre et choisir ce qui serait le mieux pour lui. En effet, ils l'ont encouragé à continuer à dessiner même si son professeur n'était pas d'accord avec lui et à régulièrement tenté de l’en dissuader en lui demandant de se concentrer sur autre chose.

Sauf qu’en réalité, Joe possède un réel talent et ce dernier mérite certainement bien plus de considération et de respect. Après avoir découvert sa passion pour le dessin, ses parents l’ont inscrit à des cours d’art auxquels il se rendait après l’école. Et là-bas, rapidement, tout le monde a été impressionné par ses capacités, son imagination débordante, son style et sa fibre artistique déjà particulièrement développée pour son âge. « Il a toujours aimé dessiner » confie Greg, le père de Joe. Et lui d’ajouter : « je conseillerais aux parents d'encourager leurs enfants à suivre leur passion et leurs rêves, notamment en faisant des recherches sur des ateliers et des groupes participatifs où l’inscrire au sein de votre ville. »





Embauché pour décorer un restaurant avec ses dessins

Comme une revanche sur la vie et un retournement de situation par rapport à la mauvaise expérience qu’il a vécu en classe lorsqu’un professeur a voulu le brider dans sa passion, le talent de Joe a poussé le propriétaire du restaurant « Number 4 » de sa ville britannique de Shrewsbury à le contacter. Après avoir vu ce dont il était capable et pris connaissance de son histoire, ce dernier a grandement aimé son univers et a souhaité le soutenir en lui montrant qu’il avait le talent pour faire de grandes choses. Une façon de lui faire comprendre qu’il ne faut jamais baisser les bras et toujours se battre pour continuer à réaliser ce que l’on aime sans laisser personne nous dire le contraire.

Aujourd’hui, malgré son très jeune âge, Joe Whale est connu et reconnu pour son travail d'enfant dessinateur hors-pair sous le surnom de « The Doodle Boy », c’est-à-dire « Le Gribouilleur ». Il a son propre site Internet et des profils sur chaque réseau social pour partager son art à travers le monde. Sur Instagram, par exemple, il est déjà suivi par plus de 110 000 personnes. Génial n’est-ce pas ?