CENI-Appel à candidature : le PPRD Ferdinand Kambere parle de la précipitation




CENI-Appel à candidature : le PPRD Ferdinand Kambere parle de la précipitation






Ferdinand Kambere


Le secrétaire permanent adjoint du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Ferdinand Kambere a qualifié de précipitation, l’appel à candidature lancé par les confessions religieuses pour la désignation des nouveaux membres de la CENI.

En effet, le cadre FCC invite cette branche de la société civile au respect de sa propre parole qui, a-t-il ajouté, avait insisté sur la nécessité d’enclencher d’abord les réformes électorales avant la désignation des nouveaux animateurs de la centrale électorale.

« En politique et surtout lorsqu’on parle de la société civile, branche confessions religieuses, le respect de la parole doit être là. Ils ont dit que les réformes vont précéder la désignation des animateurs. Tout le monde a suivi et ils ont fait marcher la population. Donc qu’on s’en tiennne à ça », a-t-il souligné.

A en croire Ferdinand Kambere, l’ancien mode de désignation des animateurs de la CENI a déjà montré ses limites, d’où, explique-t-il, il est inutile de se précipiter.

« Aujourd’hui, tous nous acceptons que la CENI pilote les réformes avec l’Assemblée nationale. Les revendications des uns et des autres sont légitimes quand on dit qu’on a essayé de confier la direction de la CENI avec le principe de mixité où il y a la majorité et l’opposition mais cela n’a pas toujours inspiré confiance. Pendant qu’on pense à cette réalité, ça devient une sorte de précipitation de mettre encore une fois la charrue avant les bœufs » .

Par ailleurs, le SPA du PPRD rappelle que sa famille politique reste respectueuse des principes, voilà pourquoi ils se sont inscrits dans la logique des réformes pour éviter le tollé provoqué à l’époque, lors de la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.