Tanzanie : le président Magufuli favorable au port du masque




Tanzanie : le président Magufuli favorable au port du masque







John Magufuli, président tanzanien


Le président de la Tanzanie a reconnu pour la première fois la dangerosité du coronavirus. John Magufuli s'est même déclaré officiellement favorable au port du masque.

"Je n'ai jamais dit que vous ne deviez pas porter de masque. Ne me faites pas porter le chapeau", s'est-il défendu publiquement. "__Laissez-moi juste vous dire qu'il y a de bons et de mauvais masques. Certains masques importés peuvent être dangereux pour la santé. Je suis votre chef. J'ai en ma possession beaucoup d'informations et j'ai le devoir de vous dire la vérité. Si vous devez porter un masque, alors utilisez ceux qui vous sont proposés par le ministère de la santé. Si vous n'avez pas les moyens de les acheter, alors confectionner votre propre masque. Je vous dis tout cela, car je suis l'un des vôtres et je sais, que nous sommes en guerre."

Sous la pression internationale

Le revirement du président tanzanien intervient quelques jours après le décès de deux personnalités touchées par la Covid-19 : le premier vice-président de l'archipel semi-autonome de Zanzibar Seif Sharif Hamad, et le chef de la fonction publique John Kijazi.

"De nombreux Tanzaniens voyageant dans les pays voisins et au-delà ont été testés positifs au Covid-19. Cela montre la nécessité pour la Tanzanie de prendre des mesures robustes pour protéger à la fois sa propre population et les populations de ces pays et d'ailleurs", avait demandé communiqué le chef éthiopien de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un communiqué.

Ce dernier avait également invité les autorités tanzaniennes à à se préparer à la vaccination et à partager à nouveau les données sur la pandémie. La Tanzanie a publié pour la dernière fois des chiffres officiels sur les infections au coronavirus en avril 2020. Le compteur est resté bloqué à 509 cas et 21 décès.