Steve Mbikayi cherche sans scrupule son repositionnement politique. La Tshopo ne va pas lui servir de marchepied pour” (Jeunesse)




Steve Mbikayi cherche sans scrupule son repositionnement politique. La Tshopo ne va pas lui servir de marchepied pour” (Jeunesse)





Steve Mbikayi


Le mouvement « Front Patriotique 2023 » du ministre sortant en charge des actions humanitaires et solidarité nationale est mal accueilli à Kisangani dans la province de la Tshopo.

Le jeudi 18 février 2021, l’initiative de ce mouvement est arrivé à Kisangani pour installer sa structure qui prône la candidature unique de Félix Tshisekedi à la prochaine présidentielle et préparer les prochaines échéances électorales.

Alors que Steve Mbikayi, se bat pour imposer son organisation dans cette partie du pays, plusieurs structures de la jeunesse notamment les parlementaires débouts de Kisangani et membre du Réseau des jeunes leaders Congolais se soulèvent pour « dire non » à l’implantation du « Front Patriotique 2023 », dans leur ville.



Un carnaval a été organisé par ces derniers à travers la ville sous une pluie battante pour réfuter l’initiative de Mbikayi.

« Que Steve Mbikayi sache que la Tshopo est contre son idée. Il n’a pas encore un poids Cette province que ses fils ont décidé de vendre à un Monsieur qui n’a aucun poids Politique sur l’échiquier National, Tshopo sera défendue par sa jeunesse contre vents et marées« , a expliqué Mateus Kanga dans une interview avec Cas-Info.

« La province est négligée par les autorités, on a connu plusieurs catastrophes nécessitant l’intervention humanitaire du gouvernement congolais mais il n’y a jamais eu des réactions. Et aujourd’hui il vient nous tromper avec un discours démagogique. C’est un flatteur » ont décrié les manifestants.

« La Tshopo ne va pas lui servir de marchepied pour son repositionnement politique, qu’il cherche sans scrupule« , a prévenu Mateus Kanga Coordonnateur du Parlement Debout et membre du Réseau des Jeunes Leaders Congolais.