Les 4 revendications sociales des anciens agents de la BIAC au président Tshisekedi (déclaration)




Les 4 revendications sociales des anciens agents de la BIAC au président Tshisekedi (déclaration)






'Nos revendications sont d'ordre social. Nous n'avons pas autres choses à demander. Nous ne quémandons pas le poste de qui que ce soit. Nous voulons que nos droits qui sont bafoués aujourd'hui soient reconnus demain. Nous n'avons que 4 revendications'', implore, dans un message vidéo adressé au Chef de l'Etat, Serge Mulapu, porte-parole d'anciens agents de la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (BIAC), au chômage depuis octobre 2020.

" La première revendication est celle de la résiliation de contrat de travail en bonne et due forme et la remise par notre ancien employeur de l'attestation de fin de service".

" La deuxième revendication, est celle du paiement de nos arriérés de salaire qui sont présents sur le compte des agents, la troisième est celle du paiement du décompte final et la dernière porte sur le paiement du reliquat de ce qui devrait nous être payé depuis octobre 2020 jusqu'en février ainsi que le rapatriement de tous les collègues qui sont en mutation''.

Confiant en l'humanisme du président Tshisekedi et de son éventuelle intervention, il indique "ce que nous demandons, vous pouvez le faire, vous pouvez influencer la décision de ceux qui gèrent ce dossier dans un sens comme dans un autre".

Il estime que "lorsque (le Chef de l'Etat) fera cela, (il) ne fera que rendre justice à ces milliers de familles mais en réalité à plusieurs milliers de personnes qui étaient dépendantes de notre travail''.

Une des banques historiques de la RDC, la BIAC avait un réseau de 150 agences dont 52 full service dans 16 villes du pays. Quatrième banque en termes de dépôts et la troisième en termes de crédits et de total bilan, la BIAC comptait 1200 collaborateurs en RDC et gérait 366 000 comptes à la fin 2014.

Depuis mai 2016, la BIAC est mise en liquidation forcée avant d'être placée sous la gestion du comité d’administration provisoire de la Banque centrale du Congo (BCC)