Kankonde déclare valable le communiqué de son dircaba sur la mort de l’ambassadeur Italien et rejete sa suspension




Kankonde déclare valable le communiqué de son dircaba sur la mort de l’ambassadeur Italien et rejete sa suspension






Le vice-premier ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba


Le vice-premier ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba a déclaré valable le communiqué de son directeur de cabinet adjoint, Aristide Bulakayi.

A travers un communiqué signé par son directeur de cabinet, Gilbert Kankonde dit ne pas avoir donné l’ordre de la suspension de son directeur de cabinet adjoint par le vice-ministre.

« Ce communiqué officiel signé par le vice-ministre Innocent Bokele est une forfaiture et n’engage nullement le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières il n’a jamais reçu ordre pour pareil exercice », indique le communiqué.

Par ailleurs, Gilbert Kankonde confirme le contenu du communiqué officiel publié le 22 février 2021 sur l’assassinat de l’ambassadeur Italien, son chauffeur et son garde du corps.

Dans son communiqué, Aristide Bulakali a déclaré que les autorités congolaises n’étaient pas au courant du déplacement du diplomate italien.
Des propos qui ont provoqué un tollé général dans l’opinion.

Beaucoup de personnes se sont ainsi étonnés de cet aveu d’impuissance de la vice-Primature en charge de l’Intérieur qui bénéficierait pourtant de fonds de la République pour avoir tous les renseignements possibles, afin de garantir la sûreté de l’Etat et l’ordre public.

Quelques heures ont suffi pour que Aristide Bulakayi soit suspendu par le vice-ministre qui lui a reproché d’avoir signé et publié, sans mandat et sans qualité, un communiqué officiel sur certains médias nationaux et internationaux au nom du Vice-Premier ministre de l’intérieur, engageant ainsi le ministère et le gouvernement de la République.