Goma : un avion de la Monusco rapatrie ce mardi à Kinshasa le corps de l'ambassadeur italien




Goma : un avion de la Monusco rapatrie ce mardi à Kinshasa le corps de l'ambassadeur italien





Décédé lundi 22 février lors d’une attaque des hommes armés au nord de Goma plus précisément à Kibumba dans le territoire de Nyiragongo, le corps de l’ambassadeur italien sera rapatrié mardi par un vol affrété par la Monusco d’abord à Kinshasa avant l’étape de Rome en Italie.

Quelques minutes après cette embuscade, Luca Attanasio avait été conduit à l’hôpital du niveau 3 de la monusco RVA au quartier Katindo dans la ville de Goma.

Les auteurs de cette attaque qui a tué l’ambassadeur italien Luca Attanasio, son garde du corps Vittorio Iacovacci et son chauffeur Mustapha Milambo, ne sont pas jusque-là identifiés même si les rebelles rwandais FDLR sont pointés du doigt par le gouvernement congolais.

A proximité du lieu du drame, se trouvent les fiefs de la rébellion hutu rwandaise FDLR et des milices hutu congolaises Nyatura. Des rebelles congolais du M-23 sont également localisés dans la zone d’après un expert du Baromètre sécuritaire du Kivu (KST). Le dernier incident en date remonte à début janvier, quand six rangers avaient été tués dans le parc des Virunga.