Formation du Gouvernement : « Privilégier les députés pétitionnaires contre Mabunda » (Eliezer Thambwe)




Formation du Gouvernement : « Privilégier les députés pétitionnaires contre Mabunda » (Eliezer Thambwe)






Eliezer Thambwe


"Nous avons signé la pétition à 251 députés. Ce qu'il faut faire, c'est que dans la répartition (des postes au prochain gouvernement), on privilégie, au moins, ceux qui ont signé la pétition pour chaque groupe", plaide, sur Top Congo FM, le député national Eliezer Thambwe, un des signataires des pétitions qui ont conduit à l'éviction du bureau FCC de l'Assemblée nationale, dirigé par Jeanine Mabunda.

Pour l'élu de Kinshasa sur la liste AMK (Ensemble pour la République de Moïse Katumbi), il s'agit pour l'instant non "pas de grogne" mais "une revendication légitime de la part de ceux qui ont pris le risque de se débarrasser du régime, de faire basculer la majorité, de faire partir le bureau Mabunda que personne ne croyait même quand le Chef de l'Etat l'a annoncé"

Et de marteler : "des chefs de partis ne croyaient pas. Les uns menaçaient, les autres s'attaquaient, les autres encore enregistraient et surveillaient les mouvements des députés, et faisaient des déclarations contre les députés qui s'engageaient à faire changer les choses", lance-t-il

"Et du coup, au moment de la constitution du gouvernement, ces députés sont presqu'abandonnés", regrette Eliezer Thambwe avant de lâcher: "on ne doit pas récompenser l'inconstance, l'opportunisme".

Nommé depuis le 15 février dernier, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a entamé, lundi dernier, des consultations en vue de la formation du gouvernement de l'Union sacrée.