EPST : Malgré le retard dans le décaissement de 100 millions USD, la Banque mondiale n’entend pas annuler son appui




EPST : Malgré le retard dans le décaissement de 100 millions USD, la Banque mondiale n’entend pas annuler son appui






le coordonnateur du Projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE), Valère Munsya


La Banque mondiale n’entend pas annuler son appui à la gratuité de l’enseignement de base. C’est la précision fournie par le coordonnateur du Projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE), Valère Munsya, au cours d’un point de presse qu’il a tenu le vendredi 5 février 2021 à Kinshasa.

« C’est donc le tout premier décaissement de l’appui budgétaire de 100 millions de dollars américains qui est retardé. Car, les activités de renforcement du système se poursuivent et les derniers événements montrent, plus que jamais, la nécessité et la pertinence de renforcer la gouvernance du système. La décision de la Banque mondiale de retarder les décaissements de fonds ne signe pas l’arrêt ou la suspension du financement du projet », a précisé Valère Munsya.

Pour rappel, la Banque mondiale a accepté d’octroyer à la RDC un financement de 800 millions de dollars américains dont 700 millions USD sous forme d’appui budgétaire direct à verser sur le compte du Trésor public en fonction des résultats à obtenir avec les 100 millions restants, destinés à renforcer le système éducatif.

Le premier décaissement de 100 millions USD devait intervenir à fin 2020. Compte tenu des chocs provoqués ça et là par la pandémie liée à la Covid-19, la Banque mondiale n’a pu débloquer le montant promis.