Whatsapp repousse la modification de ses conditions d'utilisation sur le partage des données




Whatsapp repousse la modification de ses conditions d'utilisation sur le partage des données
,





Face au tollé sur le partage des données et de la fuite des abonnés sur d'autres plateformes,, WhatsApp a décidé de repousser au 15 mai la modification de ses conditions d'utilisation.

Marche arrière toute, ou presque. La messagerie appartenant à Facebook voulait obliger ses deux milliards d’utilisateurs à partager une partie de leurs données personnelles avec les autres plateformes du groupe, notamment dans le cadre de partenariats commerciaux.

"Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions", a indiqué l'entreprise dans un article de blog.
Cette modification des conditions d'utilisation de cette messagerie chiffrée devaient prendre effet à partir du 8 février. Ceux qui ne l'acceptaient pas devaient même être exclu du service. Les modifications ne seront plus effectives qu'à partir du 15 mai.

Face au tollé sur le partage des données et de la fuite des abonnés sur d'autres plateformes, WhatsApp annonce sa décision de repousser cette modification.

Ces changements concernaient notamment la vente de services aux entreprises souhaitant accéder à WhatsApp pour échanger avec les utilisateurs de la messagerie. Dans ce cadre, ces derniers devaient livrer certaines données à la multinationale, comme la liste de leurs transactions dans l’écosystème Facebook, mais aussi leur numéro de téléphone ou leur adresse IP.