Union sacrée n’est pas une blanchisserie (Gabriel Kyungu)




Union sacrée n’est pas une blanchisserie (Gabriel Kyungu)





Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président national de l'UNAFEC


L'Union sacrée pour la République prônée par le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi n'est pas une blanchisserie. Le président de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu, l’a déclaré samedi 2 janvier 2021 à Lubumbashi (Haut-Katanga), dans une conférence de presse animée au siège de son parti.

« Ce n’est pas une blanchisserie, c’est tout simplement, qu’on soit dans un pays normal, où coulent le lait et le miel. Nous sommes un pays de droit », a-t-il affirmé.

Gabriel Kyungu wa kumwanza encourage les adhésions à l’Union sacrée pour que tout le monde mette le peuple au centre de ses préoccupations.

« Avec l’Union sacrée, nous ne devons rien à qui ce que ce soit. Nous devons tout au peuple. D’ailleurs, il y en a qui doivent avoir peur de postuler au sein de l’Union. Ceux qui avaient l’habitude de brimer le peuple, ils savent qu’ils n’ont pas le droit d’adhérer à l’Union sacrée », a ajouté le président de l’UNAFEC.

Pour Kyungu, ceux qui ont volé et dont le dossier se trouve à la justice seront poursuivis.