Union sacrée : "Félix Tshisekedi a tourné le dos à Bemba et Katumbi pour rester seul maître à bord" (JP Lisanga Bonganga)




Union sacrée : "Félix Tshisekedi a tourné le dos à Bemba et Katumbi pour rester seul maître à bord" (JP Lisanga Bonganga)






Jean-Pierre Lisanga Bonganga


Le coordonnateur de la Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC), Jean-Pierre Lisanga Bonganga n’a pas ménagé l’Union sacrée de la nation, qui est en train de connaître des dissensions internes suite notamment à la non prise en compte du cahier des charges de Ensemble pour la République.

Pour le proche de Martin Fayulu, les turbulences observées aujourd’hui au sein de l’Union sacrée prouvent que le président Félix Tshisekedi ne s’est approché de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba que pour obtenir la mobilisation maximale de leurs députés dans le but unique de faire tomber l’ancien bureau de l’Assemblée nationale.

« Il est ainsi établi qu’après avoir tourné le dos aux accords successifs de Genève avec Lamuka, de Nairobi avec l’UNC, de GLM avec le FCC, le président Félix Tshisekedi vient encore de tourner le dos à Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi après l’accord secret conclu à la Cité de l’Union africaine. Le but de la manœuvre, pour le président Félix Tshisekedi, étant de rester seul maître à bord », a-t-il indiqué.

Lisanga Bonganga regrette le fait que les élus du MLC et de Ensemble se soient rangés docilement derrière le président Félix Tshisekedi pour embellir selon lui, les absurdités et récompenser les violations les plus flagrantes de la Constitution et des lois du pays.

L’ancien ministre des Relations avec le Parlement estime que Bemba et Katumbi ont décidé de noyer leur conscience en se détournant de la vision de Lamuka, pour répondre à l’appel de la fraude et de la violation de la Constitution.

Ainsi, il donne raison à Martin Fayulu Madidi pour sa constance dans le respect des principes établis car dit-il, l’Union sacrée n’est rien d’autre qu’un copier-coller agrandi de la coalition FCC-CACH.