Franck Diongo : "l'union sacrée ne sera pas une copie de la coalition CACH-FCC"




Franck Diongo : "l'union sacrée ne sera pas une copie de la coalition CACH-FCC"







Le président national du Mouvement Lumbumbiste Progressiste, Franck Diongo Shamba a, dans son message de vœux le 31 décembre 2020, déclaré que l’union sacrée de la nation, est la réponse réaliste et pragmatique à la demande nationale de débloquer le fonctionnement des institutions du pays.

Selon lui, c’est aussi la clé de l’espérance d’un Congo nouveau et prospère. Ainsi, Diongo a prévenu que l’initiative du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi ne sera pas un fourre-tout, moins encore une copie de la coalition FCC-CACH.

Le leader du MLP estime plutôt que la nouvelle dynamique est l’idéal antidote contre la Kabilie et prévient que les adhérents doivent en être conscients.

« ….est une union nationale des Congolaises et Congolais acquis au changement pour l’intérêt général fondée sur la grande vision du Peuple d’abord, l’antidote de la Kabilie. Les patriotes qui y adhèrent doivent en avoir conscience. L’impunité et la corruption n’y seront jamais érigées en mode de gestion », a-t-il insisté.

Voilà pourquoi il invite le peuple congolais à soutenir sans réserve, ni atermoiement, le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi dans sa vision pour la consolidation de la démocratie et de l’alternance chèrement acquise.

Pour Diongo, la présence de Tshisekedi à la tête du pays constitue déjà une garantie pour la souveraineté et la survie de la RDC au regard des multiples tentatives de balkanisation.

« Le héros vivant », comme l’appellent bien ses nombreux soutiens, a, par ailleurs, indiqué que l’alternance obtenue au prix de multiples sacrifices voire suprêmes, ne sera jamais compromise au profit de ceux qui ont assassiné politiquement, socialement et économiquement la RDC.

Au finish, le leader du MLP a transmis ses chaleureux vœux pour la nouvelle année 2021, à tous les compatriotes, combattantes et combattants de la liberté, plus particulièrement, au peuple martyr de l’Est de la RDC.