Adobe flash vit son dernier jour d'existence




Adobe flash vit son dernier jour d'existence






2020 emportera avec elle le logiciel vieux de vingt ans. Ce 31 décembre sera son dernier jour de support technique.

Dernière ligne droite pour le logiciel au F blanc sur fond rouge. A partir du 1er janvier, Adobe va cesser la distribution et la mise à jour du logiciel Flash Player. Deux semaines plus tard, à compter du 12 janvier, l’entreprise américaine ira encore plus loin: tous les contenus qui utilisent cette technologie seront bloqués.

L'annonce n'est pas une surprise. Adobe avait annoncé la fin de son très populaire logiciel de lecture de vidéos dès 2017. Dans un article publié sur son blog, l'entreprise avait à l'époque expliqué que Flash était de moins en moins utilisé, car progressivement dépassé par d'autres formats de lecture, comme le HTML5.


12 janvier, dernier délai

Trois années auparavant, huit utilisateurs du navigateur internet Google Chrome sur dix se rendaient sur des sites utilisant Flash Player. Ils n'étaient plus qu'un sur six en 2017. Cet outil est longtemps resté le moyen le plus efficace d’afficher une vidéo où une animation sur son site. YouTube y aura même eu recours à sa création, en 2005, pour afficher les vidéos à ses utilisateurs.

Très populaire, Adobe Flash aura également constitué un nid de failles de sécurité. Plus de 1100 ont en effet été dénombrées sur ce seul logiciel depuis 2002. Le tout, sans prendre en compte les arnaques en ligne au faux plug-in Flash Player, pour mieux rediriger les internautes vers des liens fallacieux.

Pour les derniers utilisateurs de ce logiciel obsolète, une recommandation est de mise: le désinstaller. Ces derniers temps, Adobe a de son propre chef rappelé cette nécessité, en faisant régulièrement afficher une fenêtre pop-up à cet effet. Pour les réfractaires, Adobe Flash Player disparaîtra de lui-même le 12 janvier.