USA : Une Congolaise nommée conservatrice adjointe du musée d’art new-yorkais



USA : Une Congolaise nommée conservatrice adjointe du musée d’art new-yorkais






Originaire de la République démocratique du Congo, Marie-Laure Buku Pongo sera chargée des arts décoratifs au «The Frick Collection», musée d'art new-yorkais situé sur la Cinquième avenue, face à Central Park, à Manhattan.

En tant que conservatrice adjointe des arts décoratifs, Marie-Laure Buku Pongo, 29 ans, va superviser, en 2021, les fonds importants du musée en meubles, céramiques, textiles, émaux, horloges et autres objets. En 2018, la collection du musée comptait 1100 œuvres.Pour sa part, Giulio Dalvit a été nommé conservateur adjoint de la sculpture, se concentrant sur les collections de sculptures et de médailles du musée.

Née le 19 juillet 1991 à Bruxelles, Marie-Laure Buku Pongo termine actuellement son doctorat en histoire moderne et histoire de l'art à l’université de la Sorbonne, avec une thèse intitulée «Les présents diplomatiques de Louis XV : des objets d’art au service du dialogue international». Elle a débuté son parcours universitaire par des études d’histoire jusqu’en Master à Sorbonne Université Paris 4. Ensuite, elle a intégré à son cursus sa passion pour l’art, en réalisant un premier cycle à l’Ecole du Louvre (spécialités histoire des Arts décoratifs, et histoire de la peinture - école française), complété par une 3e année à Paris 4 afin d’avoir une approche différente mais complémentaire.

Parallèlement Marie-Laure Buku Pongo a souhaité poursuivre son sujet de Master sur les présents diplomatiques de Louis XV en doctorat d’Histoire et d’Histoire de l’art à Paris 4. Elle a également effectué une Licence de droit à l’université Paris 2 Panthéon-Assas, avant de suivre un Master 2 (Finalité professionnelle) en droit du marché et patrimoine artistique, organisé par le cercle des juristes de l’art, une association étudiante qui, a la double vocation de promouvoir le Master 2 Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'université Paris 2 Panthéon-Assas et de parfaire l'initiation des étudiants au monde du patrimoine culturel et du marché de l'art, en préparer l'insertion professionnelle.

Marie-Laure Buku Pongo est chercheuse associée au Centre Roland Mousnier (UMR 8596 du CNRS), un laboratoire d’histoire moderne, qui couvre aujourd’hui une plage historique allant du Haut Moyen Âge jusqu’au à l’époque contemporaine. Elle est aussi et membre de l’Institut de recherche sur les civilisations de l’Occident moderne (IRCOM).

Gestion de la décoration du palais de l’Elysée

De juillet à décembre 2020, Marie-Laure Buku Pongo a été assistante au sein de la Mission de l'ameublement/ Mobilier national, service chargé de répondre aux demandes d’ameublement émanant de la Présidence de la République française, des services du Premier ministre, des ministères, grands corps de l’État et ambassades. Elle a notamment pris part à la gestion du remaniement ministériel du 6 juillet 2020 en France. A ce titre, elle a conseillé et participé à l'ameublement du palais de l'Élysée (la résidence officielle du président de la France), y compris les bureaux du président Macron et de la première dame, ainsi que les résidences officielles du président français, les bureaux du Premier ministre, les bureaux de plusieurs secrétaires d'État, du Sénat français, du Parlement français et des ambassades françaises dans le monde. Bien plus, Marie-Laure Buku Pongo a conseillé sur les dons diplomatiques et aidé à la présentation et à l’entretien de la collection permanente de Versailles, en particulier des quartiers de vie de Marie-Antoinette et des filles de Louis XV. Elle est actuellement membre du comité scientifique de la prochaine exposition d’Artagnan et les mousquetaires français au château de Vincennes.

Préparation de l’exposition de Versailles pour le Louvre d’Abu Dhabi

De janvier à mai 2020, Marie-Laure Buku Pongo a travaillé comme assistante au sein de la Conservation au château de Versailles, où elle a assisté Bertrand Rondot, conservateur en chef des arts décoratifs, et Hélène Delalex, conservatrice des arts décoratifs, pour préparer la prochaine exposition « Versailles et le monde : au cœur des relations entre l’Orient et l’Occident », prévue en 2021 au Louvre d'Abu Dhabi. En 2017, avec Rondot et Danielle Kisluk-Grosheide du Metropolitan Museum of Art, elle a participé à la préparation de l'exposition itinérante acclamée par la critique « Visiteurs à Versailles: « voyageurs, princes, ambassadeurs (1682-1789) ».

De mi-avril à fin novembre 2018, Marie-Laure Buku Pongo a été assistante au sein de la Mission ameublement au Mobilier national. En tant que Chef de service par intérim du 1 août à fin septembre/début octobre, elle a géré le sommet entre le Président E. Macron et le prince-héritier du Japon au Château de Versailles (12 septembre 2018) et a également été en charge de la gestion du remaniement ministériel du 16 octobre 2018 en France. A ce poste, elle a entrepris de nombreux projets nécessitant une connaissance approfondie du XVIIIe siècle à travers le mobilier et les tapisseries françaises contemporaines. Marie-Laure Buku Pongo parle anglais, espagnol (intermédiaire), néerlandais (bonnes notions) ; italien (bonnes notions) ; lingala (Bonnes notions) et Chinois (mandarin) (notions).

En 2010, elle a collaboré à la réédition de l'ouvrage de Guy Vanthemsche, «La Belgique et le Congo : L'impact de la colonie sur la métropole», paru aux éditions Le Cri Histoire. Elle a été chargée de la relecture et de la traduction des mises à jour en anglais. De juillet à août 2009, elle a également effectué un stage dans la maison d'édition Afrique-Éditions qui a publié les Codes Larcier relatifs au droit congolais.