Martin Fayulu promet la mise en place d'un Cabinet dès 2021




Martin Fayulu promet la mise en place d'un Cabinet dès 2021





Martin Fayulu, président auto proclamé de la RDC et coordinateur de Lamuka, a adressé, ce mercredi 30 décembre, un message aux Congolais en cette fin d’année. Pour la nouvelle année qui débute dans 48h, Martin Fayulu a promis d'accentuer son combat pour « accompagner le peuple dans la reconquête de sa souveraineté ». A cet effet, il a annoncé , la mise en place d'un Cabinet pour l'accompagner dans cette son combat.

A propos de l'Union sacrée, celui que l'on surnomme" Soldat du peuple" a déclaré la considérer comme une " blanchisserie" dans laquelle les mêmes acteurs responsables de l'échec ont été recyclés. Pour lui, il s'agit d'un véritable cancer pour le pays. En outre, il a dénoncé " la théâtralisation de la vie politique observée tout au long des deux années de Félix Tshisekedi au pouvoir”.

"La croissance économique ne s'appuie pas sur des promesses", a-t-il insisté. Face à la crise politique qui, selon lui, sévit en RDC, le président de l'Ecidé a déclaré qu'il est urgent d’organiser de nouvelles élections générales anticipées (présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales, sénatoriales, présidents des assemblées provinciales et gouverneurs des provinces).

Par ailleurs, Martin Fayulu a regretté les prises de position de certaines puissances étrangères face à l’actuel pouvoir. Il a rappelé l’importance des réformes qui doivent être menées et qui concernent la centrale électorale, la Loi électorale, la Cour constitutionnelle, la défense, la police et la sécurité, la lutte contre la corruption ainsi que les droits humains.