Kongo Central : un cadavre deux programmes d'obsèques





Kongo Central : un cadavre deux programmes d'obsèques






Deux Présidents de l’Assemblée provinciale du Kongo central sont entrés en compétition pour savoir qui a la légitimité nécessaire pour organiser les obsèques du député provincial André Masumbu Baya, élu de Seke-Banza, décédé la semaine dernière de covid-19.

Le premier, le Président Pierre-Anatole Matusila, élu en début de législature, a publié lundi un communiqué, présentant les condoléances de l’organe délibérant de la province, et précisant que le programme des obsèques serait rendu public après harmonisation avec la famille biologique.



Surprise, mardi dans l’après-midi, c’est au tour d’un autre Président, Jean-Claude Mvuemba, parvenu au même poste par un coup de force fomenté en toute illégalité, mais sans condamnation officielle des instances habilités de l’Etat jusque-là, qui publiait un autre communiqué, annonçant le déroulement des obsèques pour lundi 28 décembre.