Couvre-feu et interdiction de rassemblement : « Les mesures Covid-19 traduisent la dérive dictatoriale du pouvoir illégitime en place » (ECIDé)




Couvre-feu et interdiction de rassemblement : « Les mesures Covid-19 traduisent la dérive dictatoriale du pouvoir illégitime en place » (ECIDé)






À travers un communiqué dont une copie est parvenue ce samedi à la rédaction d’Actu30.cd, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) désapprouvent les mesures arrêtées par les autorités nationales pour lutter contre la deuxième vague de la Covid-19.

Salon cette formation politique, ces mesures ont été prises pour empêcher son président Martin Fayulu d’effectuer, comme prévu, son déplacement à l’intérieur du pays.

Par ailleurs, l’ECIDé indique que ces mesures traduisent la dérive dictatoriale du pouvoir en place en République démocratique du Congo.

« L’Ecidé considère que ces mesures, aux visées politiciennes et inutilement étendues à certaines étendues non touchées par la Covid-19, sont de nature à porter atteinte aux libertés publiques et traduisent, à n’en point douter, la dérive dictatoriale du pouvoir illégitime en place », lit-on dans ce communiqué signé le 18 décembre 2020 par Devos Kitoko, secrétaire général de l’ECIDé.

Par ailleurs, l’ECIDé informe l’opinion publique de la reprogrammation prochaine des voyages de Martin Fayulu dans l’ex-Grand Équateur afin de comunier avec le peuple de ce coin du pays.

Le chef de l’État a arrêté dernièrement des mesures pour faire face à la pandémie de Covid-19 qui refait surface au pays, surtout dans la capitale congolaise. Il s’agit entre autres de l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin et l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes.