Corruption à l'Assemblée nationale : une plainte déposée à la Cour de cassation



Corruption à l'Assemblée nationale : une plainte déposée à la Cour de cassation







Le secrétaire rapporteur du Front Commun pour le Congo (FCC), Constant Mutamba, a déposé, ce mardi 15 décembre 2020, au nom de son parti Nouvelle génération du Congo (Nogec), une plainte auprès du procureur général près la Cour d'appel de cassation.

Constant Mutamba dénonce, selon lui, "les actes graves de corruption à l'Assemblée nationale lors du vote des pétitions contre le bureau Mabunda".

Bien avant, le FCC avait tiré la sonnette d'alarme, à travers une déclaration politique, pour dénoncer également ces actes dont étaient victimes ses députés pendant la même période.

Mais plusieurs députés FCC et d'ailleurs soutiennent n'avoir rien perçu en contrepartie des votes contre les membres du bureau Mabunda. Sauf Léon Nembalemba qui affirme avoir été " motivé " pour mobiliser ses collègues afin d'obtenir le départ de l'ancienne ministre du Portefeuille.