Palu: Dorothée Gizenga appelle les structures de base à rejoindre le camp de l'unité




Palu: Dorothée Gizenga appelle les structures de base à rejoindre le camp de l'unité







Le porte-étendard de la lutte pour un Parti lumumbiste unifié (Palu) unique et uni, Dorothée Gizenga, invite tous les cadres et militants lumumbistes à rejeter les conclusions des assises du 11 novembre.

Dorothée Gizenga a réagi, le 14 septembre, à la tenue du congrès organisé par le camp Sylvain Ngabu. A travers un communiqué de presse, elle a manifesté son indignation face aux actions de sape menées contre l’immense travail accompli par les pères fondateurs au profit des intérêts égoïstes et s’est insurgé contre toute action tendant à affaiblir le Palu.

Elle en appelle à la résistance de tous les chefs des structures de base contre toute forme de pression ou intimidation. « Malgré son appel à l’unité, il a été malheureusement constaté l’organisation d’un pseudo-congrès par un groupe des membres avides du pouvoir et soucieux du contrôle à tout prix de l’exécutif du Palu, ce 11 novembre 2020, et au même instants, le lancement des préparatifs d’une initiative de la même nature par un autre groupe », a-t-elle relevé dans son communiqué de presse. Par conséquent, elle considère que les assises du centre catholique Nganda ne sont pas un congrès du parti lumumbiste unifié et ses conclusions sont illégitimes et de nul effet.

Cette évangéliste de l’unité du Palu s’insurge contre la tentative de vouloir enterrer politiquement le patriarche Antoine Gizenga et réitère sa détermination à restaurer l’unité du Palu. Elle annonce, par ailleurs, l’ouverture des échanges et discussions avec la base, les cadres et partenaires afin de dégager la voie pour l’unification du Palu. C’est dans ce cadre qu’elle exhorte les uns et les autres à rejoindre le camp de l’unité.

Depuis le 26 octobre, à l’occasion d’une conférence de presse, Dorothée Gizenga avait alerté la tendance à la division qui hantait les esprits de certains cadres du Palu. Elle avait exhorté les deux groupes en conflit à suspendre toute initiative tendant à organiser deux congrès différents, synonyme de la partition du parti.