Kinshasa : la marche interdite des jeunes kabilistes dispersée par la police

 POLITIQUE

Kinshasa : la marche interdite des jeunes kabilistes dispersée par la police

-

La police a fait usage du gaz lacrymogène ce samedi 14 novembre 2020 pour disperser les jeunes kabilistes qui, en dépit de l'interdiction de l'autorité urbaine, ont marché dans la commune de Lemba pour dénoncer la violation, par le président de la République, de la constitution. Quelques manifestants ont également été interpellés.

"La dictature s'installe en violation de la constitution de la République", dénoncent-ils.

Ces jeunes kabilistes disent ne pas comprendre que leur manifestation soit empêchée et celle de l'Udps autorisée, pendant qu'ils ont informé l'autorité de la ville cinq jours avant, soit le 9 novembre. Pourtant l'Udps, de son côté, a fait le même exercice le 12 novembre.