FC Renaissance : Pascal Mukuna n’en peut plus et veut jeter l’éponge




FC Renaissance : Pascal Mukuna n’en peut plus et veut jeter l’éponge





Pascal Mukuna, président du FC Renaissance du Congo


Déterminé de se qualifier pour les interclubs de la CAF la saison prochaine, le FC Renaissance du Congo risque de clôturer la Vodacom Ligue 1 sans l’assistance de son président, Pascal Mukuna.

Selon son entourage, Mukuna est confrontée chaque jour à des critiques de haut niveau, des menaces et des injures de la part de ses détracteurs qui veulent s’accaparer de la gestion de Renaissance. Voulant sauver sa peau, Pascal Mukuna a informé à son comité qu’il pourrait jeter l’éponge.

« C’est depuis plusieurs mois qu’il avait annoncé sa démission, mais son comité essaie de lui faire changer d’idées. Nous allons voir ce que sera sa réponse dans les prochains jours », rapporte l’un des proches de Mukuna, qui a requiert l’anonymat.

Contacter par Eventsrdc.com, la direction de communication du club Orange de Kinshasa évite tout commentaire sur ce dossier et précise que la démission de Mukuna n’est plus d’actualité et le jour où il va partir, n’est pas connu.

Actuellement, Renaissance compte avec 12 points en 9 rencontres disputées dont 3 victoires, 3 nulles et 4 défaites, pour 9 buts marqués et 10 encaissés. Le meilleur buteur de Fibo jusqu’à présent dans cette saison, est Kikwama Mujinga avec trois réalisations, suivi de Tambwe Mayala, qui compte deux réalisations.

Comme le père Buffalo, fondateur du Daring Club Motema Pembe Imana, l’évêque Pascal Mukuna peut confier la gestion quotidienne du Football Club Renaissance du Congo à une autre personne et devenir membre du comité des sages.