Consultations : le MLP de Franck Diongo Diongo demande au Chef de l’État de formaliser la rupture entre le FCC et le CACH




Consultations : le MLP de Franck Diongo Diongo demande au Chef de l’État de formaliser la rupture entre le FCC et le CACH





Devant la presse après avoir été reçu par le président de la Républiques dans le cadre des consultations, ce lundi 9 novembre 2020, le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) a dit s’aligner derrière l’idée de la rupture de la coalition FCC-CACH.

« Nous avons demandé au président de la République de formaliser la rupture avec le FCC-CACH. Sur le plan administratif, le chef de l’État a le droit de suspendre le premier ministre pour une durée ne dépassant pas 3 mois. Enfin, nous avons proposé le changement du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à défaut la dissolution du Palerment », a dit Franc Diongo.

Le MLP a souligné que Franck Diongo a remis mémo acté d’adhésion à la philosophie de l’union sacrée. Celle-ci permettra d’avoir de nouvelles institutions pour que le pays décolle, a fait savoir ce parti.