Congrès de l'AFDC-Lukwebo: l'aile Néné Nkulu demande à Tshisekedi de n’y accorder aucun crédit

Congrès de l'AFDC-Lukwebo: l'aile Néné Nkulu demande à Tshisekedi de n’y accorder aucun crédit




Le parti politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) aile Bahati Lukwebo est en congrès depuis ce mardi 3 novembre 2020 à Kinshasa. Au Sud-Kivu la fédération de l’AFDC-A de Néné Nkulu s’est réunie à cette occasion pour examiner la situation politique de l’heure.

Une réunion au cours de la quelle ce parti s’est dit surpris d’apprendre qu’un congrès se tient au nom de L’AFDC; alors que selon lui, les personnes qui ont convoqué ledit congrès n’ont plus qualité d’engager le parti.

Pour l’AFDC-A de Néné Nkulu, aucun congrès ne doit se tenir avec des personnes “sans qualité”. Par conséquent, ce parti demande au président de la République de ne pas y accorder un moindre crédit.

«Nous tenons à fixer l’opinion tant au niveau provincial que national que l‘AFDC n’a pas convoqué un quelconque congrès; et rappelons que conformément aux textes qui nous régissent, avant la convocation du congrès; il faut au préalable mettre en place une commission préparatoire, identifier les vrais co-fondateurs; respecter le délai de convocation. C’est ici l’occasion de dénoncer ces irrégularités criantes qui laissent entrevoir que cette démarche précipitée contient un agenda caché ” écrit L’AFDC-A/Sud-Kivu de Néné Nkulu.

Selon la déclaration sanctionnant cette réunion, ce congrès organisé par Bahati Lukwebo n’a autre visée que celle de tromper le chef de l’Etat sur un «prétendu» pouvoir qu’il détiendrait; pour lui faciliter l’obtention d’une majorité parlementaire, en prélude des consultations en cours au pays.

«Nous demandons au chef de l’Etat, de ne pas accorder le moindre crédit aux résolutions qui seront issues de ce congrès; qui ne constituent qu’une tentative de légitimation d’un ancien membre de L’AFDC en perte de vitesse; et ayant décidé de prendre son autonomie.» insiste-t-il.

Signalons que ce troisième congrès de l’AFDC s’est ouvert ce mardi 3 novembre 2020 à Kinshasa; sous l’autorité de son président Modeste Bahati Lukwebo.

Au moins 500 membres et cadres de cette formation politique prennent part au congrès. Il y avait également la présence des invités venus d’autres partis politiques.

L’UDPS est représenté par Jean Marc Kabund et Augustin Kabuya, respectivement président a.i et secrétaire général a.i; Fidèle Babala du MLC est présent, Franck Diongo président du MLP également et d’autres alliés.

Ce congrès devrait consacrer la modification des statuts de l’AFDC. Cette rencontre marque les 10 ans du parti de Lukwebo; qui était créé en novembre 2010 à la veille des élections de 2011