Rentrée scolaire : plusieurs élèves et enseignants encore à la maison à Kikwit et Gungu




Rentrée scolaire : plusieurs élèves et enseignants encore à la maison à Kikwit et Gungu






Quatre jours se sont écoulés depuis que la rentrée scolaire a eu lieu en République démocratique du Congo. Mais à Kikwit et dans le territoire de Gungu celle-ci n’est pas encore effective.

Plusieurs élèves et même des enseignants sont encore à la maison.

"Si je vais à l'école, c'est juste pour marquer ma présence. Beaucoup d'élèves ne viennent pas", témoignage Jean Nkolo, un des enseignants rencontré au niveau du grand marché en train de rentrer chez lui.

Il ajoute que les enseignants sont en colère car leurs revendications n'ont jamais trouvé de suite favorable.

Rappelons que depuis des mois, les enseignants de ce coin du pays réclament le paiement de Nouvelles Unités, la suppression des zones salariales, l'application des accords de Bibwa, etc.

De leur côté, plusieurs parents disent ne pas être prêts économiquement pour que leurs enfants reprennent les cours.

"Moi par exemple, j'ai cinq enfants qui doivent étudier dont quatre au secondaire et un à l'université. J'ai des vertiges et je ne vois que faire", indique François Mambuta, un des parents dans la commune de Kazamba.

Même son de cloche dans le territoire de Gungu. "Ici, depuis lundi, plus de 60 pour cent d'enfants et d'enseignants sont à la maison. Les parents n'ont pas de moyens. Les enseignants, eux revendiquent leurs droits", révèle Joachim Kusamba, président de la société civile du territoire de Gungu