FCC : "Je ne pense pas qu'il y ait des gens qui trahiraient pour aller là où on ne respecte pas les accords" (Ngoy Kasanji)




FCC : "Je ne pense pas qu'il y ait des gens qui trahiraient pour aller là où on ne respecte pas les accords" (Ngoy Kasanji)






Cadre du Front commun pour le Congo (FCC), le député national Alphonse Ngoy Kasanji, joint par une radio émettant à partir de Kinshasa, tacle le camp du Cap pour le changement (Cach), à propos des rumeurs selon lesquelles certaines personnalités de sa famille politique flirteraient déjà avec Félix Tshisekedi.

"Je ne pense pas qu'il y ait des gens qui trahiraient pour aller là où on respecte pas les accords", a-t-il déclaré, faisant sans nul doute à Genève où Fatshi avait retiré sa signature après un engagement sur la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l'Opposition à la présidentielle de 2018, et au pacte de Nairobi signé avec Vital Kamerhe, alors que ce dernier est aujourd'hui hors course.

Concernant la convocation du FCC à Kingakati, "quand il y a des enjeux, il est important de réunir ses troupes", dit-il, avant de rassurer que "le FCC est une famille bien soudée" derrière Joseph Kabila.