"Fatshi n'est pas notre adversaire... au contraire, quand c'est possible, il faut lui tendre la main" (Christian Mwando/Ensemble)


"Fatshi n'est pas notre adversaire... au contraire, quand c'est possible, il faut lui tendre la main" (Christian Mwando/Ensemble)







Christian Mwando, Secrétaire général adjoint de l'Ensemble


Dans une émission télévisée ce lundi 26 octobre 2020, l'honorable Christian Mwando, secrétaire général adjoint d'Ensemble, plateforme politique que dirige Moïse Katumbi, a donné la position de cette structure par rapport aux consultations initiées par le président de la République démocratique du Congo.

"Le président d'Ensemble dont je suis le secrétaire général adjoint a été très clair. Fatshi n'est pas notre adversaire, et nous n'allons pas nous mettre à le taper dessus. Pas d'attaque sur Fatshi. Au contraire, lorsque c'est possible, il faut lui tendre la main. C'est la ligne de conduite d'Ensemble. Je parle d'Ensemble, je n'engage pas Lamuka".

Il est donc possible qu'Ensemble, famille politique membre de Lamuka, fasse partie de l'Union sacrée de la nation (USN) pour tenter de former la nouvelle majorité parlementaire pro Félix Tshisekedi, après la dissolution de la coalition FCC-CACH.