Steve Kivuata sur la convocation de Fayulu : « Nous sommes surpris de ce volte face de la justice »


Steve Kivuata sur la convocation de Fayulu : « Nous sommes surpris de ce volte face de la justice »



Martin Fayulu


Martin Fayulu, ancien candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, ne se présentera pas au parquet près la Cour d'appel de Kinshasa Gombe, ce mercredi 8 septembre 2020 comme annoncé. Le parquet ne reconnaît pas l’avoir invité contrairement à une convocation visiblement authentique qui a circulé sur les réseaux sociaux.

Les proches de Martin Fayulu se disent surpris de cette annonce. Selon Steve Kivuata, porte-parole du coordonnateur de la coalition Lamuka, « le parquet a reculé et a eu peur de la colère populaire ». « La population était très mobilisée pour accompagner son président élu ce mercredi à la justice. Nous sommes surpris de ce volteface de la justice », a-t-il brièvement déclaré à la presse.


Steve Kivuata, porte-parole du coordonnateur de la coalition Lamuka

Pour rappel, Maître Théodore Ngoy et Martin Fayulu font l'objet d'une plainte du Centre de réflexion juridique de la lutte contre l'impunité (CRJLI), déposé le jeudi 03 septembre, auprès du Procureur général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe pour provocation et incitation à des manquements envers l'autorité publique et offense au chef de l'État.

Ils accusent le chef de l’État d’avoir délibérément violé la Constitution en relevant de leur fonction deux juges de la Cour constitutionnelle en plein mandat. Théodore Ngoy propose ainsi au parlement de mettre en accusation le chef de l'État.