Sessanga au FCC : « La territoriale doit servir à administrer le pays et non se partager les postes entre coalisés »


Sessanga au FCC : « La territoriale doit servir à administrer le pays et non se partager les postes entre coalisés »





le président de l’Envol, le député national Delly Sessanga


C’est en ces termes que le président de l’Envol, le député national Delly Sessanga, a réagi au communiqué du Front commun pour le Congo (FCC) sur les nouvelles mises en place en perspective dans la territoriale. Dans sa communication la veille, la plateforme de Joseph Kabila a insisté que les nominations au sein de la territoriale devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition.

Pour l’élu de Luiza, « … l’Etat doit rester impartial pour tous. La vision du FCC c’est de mettre la territoriale au service des intérêts partisans et tuer l’Etat ». Ce proche de l’opposant Moïse Katumbi pense que l’enjeu pour le FCC dans cette démarche est de « contrôler les élections ».

« Vision étriquée et gestion partisane de l’Etat du FCC pour qui l’enjeu de la territoriale est électoral. Pittoresque que de réduire les garanties aux parties prenantes aux élections à la coalition au détriment de l’administration », indique son compte twitter.

Pour le FCC, les nouvelles nominations dans la territoriale qu’ils considèrent d’abord comme des rumeurs, doivent tenir compte de l’impératif de la stabilité des cadres des entités déconcentrées nommés en 2018 par l’ancien président Joseph Kabila.