Royaume-Uni: un mouton vendu plus de $470.000 aux enchères. Record du monde !


Royaume-Uni: un mouton vendu plus de $470.000 aux enchères. Record du monde !





Les moutons Texel sont l’une des races de moutons les plus populaires dans le monde. Une race qui avait été fortuitement remarquée dès le début du XIXe siècle. Selon les historiens, certains moutons de l’île néerlandaise de Texel prenaient du poids rapidement tout en étant moins nourris. Ce comportement a été remarqué par les fermiers. Et tout de suite, ces fermiers ont vu l’avantage qu’ils pouvaient tirer, s’ils arrivaient à exploiter efficacement ces qualités de gain de poids. Et petit à petit, était née la race connue aujourd’hui sous le nom de “Texel”.

Des moutons au pédigrée soigné donc, que les éleveurs connaisseurs, savaient être de qualité recherchée. Aussi, lorsqu’un éleveur spécialisé dans la production de reproducteur « texel », mettait sur le marché un spécimen de qualité ; les acheteurs se bousculaient et les prix avec eux. Ce jeudi, un record avait été atteint.

Un des moutons plus chers du monde

Ce jeudi, un agneau de six mois, un reproducteur, appelé «Double Diamond» a été vendu pour un record de 367 500 £ soit 412 000 euros lors d’une vente aux enchères à Glasgow, en Écosse . Un agneau « Double Diamond », une appellation contrôlée pour une qualité précise de mouton Texel, qui avait été produit par une ferme à Macclesfield dans le Cheshire, au Royaume-Uni. Si les bons reproducteurs Texel sont tant courus, c’est parce que la viande du Texel est également une viande recherchée.

Une viande qui selon les experts, est savoureuse et « maigre », c’est-à-dire avec un rapport « muscle / graisse » qui serait est l’un des meilleurs au monde. Mais pour les éleveurs, le Texel regorge de nombreuses autres qualités. D’abord, c’est la race de mouton la plus utilisée dans la production de viande. Ensuite, le Texel est assez résistant aux maladies. De constitution robuste, il peut survivre, sans trop de surveillance, dans certaines conditions météorologiques difficiles.