Rentrée parlementaire : Thambwe Mwamba invite les sénateurs à dire non au tribalisme


Rentrée parlementaire : Thambwe Mwamba invite les sénateurs à dire non au tribalisme




Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a invité mardi 15 septembre les sénateurs à inscrire dans leurs actions, la sensibilisation pour lutter contre le tribalisme.

Il l’a dit à l’ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre en présence du sénateur à vie, Joseph Kabila, de la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda et du Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

« Comme sénateurs, représentants de toutes les tendances de nos 145 territoires, nous devons inscrire dans nos actions la sensibilisation à la lutte contre ce phénomène et sans écarter nos identités multiples, privilégier notre participation au destin commun appelé la République démocratique du Congo », a martelé Thambwe Mwamba.

Ainsi, le speaker de la chambre haute du parlement a mis en garde les fauteurs de troubles, tout en sollicitant la lucidité des sénateurs face au type d’informations qui circulent sur les réseaux sociaux et peuvent être dévastateurs pour le pays.

Dans cette perspective, Thambwe Mwamba a évoqué les propos d’Umberto Eco pour mieux conscientiser ses collègues.

« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui avant, ne parlaient qu’au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd’hui, ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel », regrette-t-il.

En outre, le président du Sénat a exhorté ses collègues à soutenir les efforts du gouvernement pour continuer à faire respecter les gestes barrières au sein de la population en vue d’éradiquer la pandémie du Covid-19 en RDC.