Présence incertaine de Vital Kamerhe à l'audience de ce vendredi (Avocat)


Présence incertaine de Vital Kamerhe à l'audience de ce vendredi (Avocat)




"Nous ne connaissons pas l'état de santé de notre client. Nous ne savons pas s'il sera (présent ou pas à l'audience de ce vendredi). C'est une question qui relève de ses médecins", affirme l'avocat de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l'Etat condamné, au premier degré, à 20 ans des travaux forcés et 10 ans d'inéligibilité "pour détournement des deniers publics" et dont la prochaine audience en appel "aura effectivement lieu ce 18 septembre".

Sur top congo fm, Me Jean-Marie Kabengela Ilunga précise qu'''il est prématuré pour la défense de Vital Kamerhe d'affirmer que tous les préalables ont été remplis pour éviter un nouveau report, parceque tout se vérifie à l'audience. C'est lorsque l'audience est ouverte que la Cour va procéder premièrement à la vérification de l'état de la procédure''.

Qu'à cela ne tienne, "la défense de Vital Kamerhe a été toujours bien préparée sereine et prête pour assurer la défense de son client sans préjudice de l'état de la procédure parce que la procédure tient tout autre question en état".

UNC attend toujours une liberté provisoire

Vital Kamerhe "devait bénéficier, dans un premier temps, de la liberté provisoire pour lui permettre de poursuivre calmement ses soins médicaux mais aussi continuer à travailler pour la République, comme il l'a toujours fait depuis plusieurs années'', espère Bertin Mubonzi, cadre de l'UNC.

"Nous sommes dans une dynamique de mettre tous les efforts pour que notre président national puisse avoir la garantie d'être bien pris en charge et de nous revenir très rapidement en bonne santé".

Bertin Mubonzi révèle qu'"il y a beaucoup d'actions qui sont menées au niveau judiciaire et diplomatique pour permettre à ce que notre président national puisse recouvrer sa liberté".