Kasaï-Central: la fédération de Kananga rejette les nouvelles nominations de Kabund et exige son départ


Kasaï-Central: la fédération de Kananga rejette les nouvelles nominations de Kabund et exige son départ








A peine les nouvelles nominations faites au sein de l’UDPS, les contestations ne se font pas attendre dans différentes fédérations de l’actuel parti présidentiel.

A Kananga, dans le Kasaï central, le président fédéral déchu par la hiérarchie de son parti l’UDPS, dit ne pas reconnaitre l’autorité de Kabund comme quelqu’un qui peut le remplacer. Pour lui, un intérimaire ne peut pas prendre une telle décision.

“Jean-Marc Kabund n’a pas de qualité de me déposer. Je suis reconnue officiellement par la décision du feu Président Etienne Tshisekedi. A l’UDPS on ne reconnait pas un président ad intérim. Lui en tant que intérimaire ne peut pas prendre une telle décision. Je demeure donc le président Fédéral de Kananga. D’ailleurs, le ministre de l’intérieur lui avait déjà écrit une lettre que les statuts de l’UDPS ne prévoient pas un président intérimaire“, dit Blanchard Tshimbombo, président fédéral de l’UDPS-Kananga.

Celui-ci persiste et signe, Kabund ne peut donc le déposer d’ailleurs, il n’a qu’à démissionné car il cherche à redoubler le parti.

Le fédéral de l’UDPS a alors appelé le Président de la République à s’impliquer personnellement pour sauver le parti d’Étienne Tshisekedi son père.

“Nous demandons au Président Tshisekedi de se mettre débout et sauver le parti pour lequel Etienne Tshisekedi a tout donné. Nous lui demandons en plus de faire attention avec Kabund. D’ailleurs nous exigeons son départ immédiat et sans condition. Il n’a jamais travaillé pour le parti. C’est un escroc.” dit-il.

La présidence de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social a, depuis ce mercredi procédé à la nomination des nouveaux animateurs du parti dans les 26 provinces de la RDC.