Constant Mutamba dénonce les manigances pour postposer les élections de 2023


Constant Mutamba dénonce les manigances pour postposer les élections de 2023







« Les réformes électorales à opérer doivent se faire dans un cadre institutionnel et non pour retarder les élections générales prévues en 2023 », a déclaré Me Constant Mutamba, président national du regroupement politique « Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) », au cours d’un meeting monstre et historique organisé samedi 12 septembre, à la Place YMCA, à l’occasion de la célébration de 6 ans d’existence de cette plateforme politique.

Devant la foule, Me Constant Mutamba a souligné que son regroupement politique demande les élections en 2023 pour renouveler la classe politique congolaise ayant conduit le peuple et les jeunes en particulier dans une misère indescriptible et une perdition totale.



C’est pour cela, il a appelé les jeunes à se lever, à jouer pleinement leur rôle avant d’annoncer une série de formations des nouveaux révolutionnaires pouvant combattre les antivaleurs, à l’instar de la corruption.

A cela s’ajoute, la sensibilisation des militants et l’implantation de NOGEC à travers toute la capitale et à l’intérieur du pays.
Pour Me Constant Mutamba, les élections en 2023 ou rien.

« Il a fait savoir que NOGEC va aligner les candidats à tous les niveaux et pour ce faire, il faut débuter à se préparer maintenant », a souligné Me Constant Mutamba.

Il a rappelé aux milliers de militants venus nombreux à ce meeting que l’objectif de ce regroupement politique est de s’imposer sur l’espace politique congolais. Et, le meeting de ce jour en est une parfaite illustration.

Évoquant certaines questions d’actualité de l’heure, le président national de NOGEC a condamné les partis politiques qui créent des milices pour mettre en péril la paix, l’unité, acquis au prix de sacrifices.

Il a indiqué que le pays a besoin de la paix, de l’unité et non du désordre. Il a, de ce fait, saisi l’occasion pour lancer un appel à la coalition au pouvoir de cesser avec des querelles qui ne profitent guère à la nation.

Au contraire, il a exhorté les ténors de deux camps politiques à travailler pour répondre aux besoins sociaux de la population et surtout de conduire le peuple aux élections de 2023.

Ce meeting, note-t-on, a été une grande réussite pour Me Constant Mutamba et son regroupement politique malgré qu’il a été décimé par le départ, le débauchage de certains membres, de tentatives d’assassinats, de pièges tendus.



« Ce meeting est le premier du genre après les élections de 2018. Lors de ces scrutins, NOGEC a aligné plusieurs candidats mais les ennemis de la révolution nous ont volé notre victoire et ont cherché à nous déstabiliser par la corruption, le débauchage mais rien ne nous a effrayé et aujourd’hui, nous avons démontré à la face du monde que NOGEC est une force à laquelle on peut désormais compter sur l’espace politique « , a-t-il conclu.