Conseil des ministres: le gouvernement décide de rapporter certaines mesures de nominations au sein des établissements et services publics


Conseil des ministres: le gouvernement décide de rapporter certaines mesures de nominations au sein des établissements et services publics



Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a instruit, vendredi, les membres du gouvernement de rapporter les décisions relatives à la mise en place et nomination au sein des établissements et services publics, au cours du Conseil des ministres qu’il a présidé par vidéo conférence, à la cité de l’Union africaine.

« Il se remarque, depuis un certain temps, des mises en place au sein de certains établissements et services publics, notamment l’OGEFREM et ce, en violation des instructions en vigueur à ce sujet », a fait remarquer le Chef de l’Etat.

Au cours de ce 48ème Conseil des Ministres, le chef de l'Etat a, par ailleurs, estimé que ces mises en place sont intervenues « sans une dérogation expressément accordée à la suite d’une demande motivée et justifiée par les besoins de fonctionnement de service ». Ce qui, « créent des tensions sociales dans la mesure où elles portent en elles les germes de dissension et de subversion car, dans la plupart des cas, elles sont mal pensées. »

Ainsi, prenant en compte la gravité de la situation de tension qui prévaut dans les établissements et services publics où lesdites mises en place ont été effectuées et « en attendant la mise en place de nouveaux animateurs de ces établissements issus des discussions actuellement en cours au sein de la coalition, à l’initiative du Président de la République, le Conseil a chargé les ministres sectoriels concernés par le dossier de faire rapporter toutes affaires cessantes les décisions y relatives et de faire rapport au Président de la République. », explique le compte rendu fait par le ministre de la Communication et médias, et porte-parole du gouvernement, David-Jolini Diwampovesa Makelele.