Beni-Insécurité : la Lucha prévoit une “paralysie d’activités “illimitée

Beni-Insécurité : la Lucha prévoit une “paralysie d’activités “illimitée




Le mouvement lutte pour le changement (Lucha) annonce une série d’activités de protestation dès le lundi prochain 14 septembre 2020 dans la région de Beni. Ce mouvement motive ces actions dans le souci de décrier la montée de l’insécurité dans la région de Beni caractérisée par des assassinats et des massacres des civils en répétition.

Pour la Lucha, dès le lundi prochain des journées sans activités seront observées. Ce qui, du coup, paralysera les activités socio-économiques sur toute l’étendue de la région de Beni.

” Aujourd’hui, l’ennemi continue a tué tous les temps où il veut quand il veut dans la région de Beni. C’est assez(…) à partir du lundi ça sera une forte mobilisation , il n’y aura pas d’activité. Pendant ces journées sans activités nous attendons le conseil national de sécurité ici à Beni et le président de la République pour venir palper du doigt les problèmes de Beni”, explique Clovis Mutsuva , militant de la LUCHA à election-net.com avant d’ajouter :

“Quand le président est à l’étranger, il dit que les choses avancent ici à Beni. Pourtant, nous voyons ce qui se passe, c’est du catastrophe(…) Aussi à cette même occasion, à partir du lundi, nous ne voulons pas voir un véhicule de la Monusco “.