Rapatriement de plus de 350 Congolais bloqués à Guangzhou : Cod-Oece écrit à la ministre des Affaires étrangères


Rapatriement de plus de 350 Congolais bloqués à Guangzhou : Cod-Oece écrit à la ministre des Affaires étrangères







Marie Tumba Nzeza, ministre d'État et ministre des Affaires étrangères


L'Ong Collectif pour les droits des opérateurs économiques et des Congolais de l'étranger (Cod-Oece), dans une correspondance du 16 juillet 2020 adressée à Marie Tumba Nzeza, ministre d'État et ministre des Affaires étrangères, sollicite le rapatriement des Congolais bloqués à Guangzhou pendant cette période de Coronavirus.

Fabien Mutchukuwa Ruvogo, président de cette structure, rappelle que ces compatriotes étaient partis en Chine pour un bref séjour d'affaires, principalement à Guangzhou. Ils ont été désagréablement surpris par le virus du Corona. La Chine ayant fermé ses portes, ils ont été obligés de prolonger leurs séjours, ce qui n'avait pas été pris en compte dans leurs budgets de subsistance.

A ce jour, poursuit Fabien Mutchukuwa Ruvogo, les uns ont totalisé trois mois, les autres cinq, sans aucune assistance. Un véritable calvaire qui ne dit pas son nom, en dehors de la dose de xénophobie dont ils sont victimes.

Ils sont évalués à 350, et n'attendent que le secours du Gouvernement central pour regagner Kinshasa.

Cod-Oece n'a pas manqué de féliciter la patronne de la diplomatie congolaise pour avoir aidé des compatriotes bloqués en Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Belgique et autres à retourner au pays pendant cette période de confinement.

Et pour ne pas donner l'image d'une solution sélective, l'Ong souhaite que la ministre d'État fasse de même pour ceux de la Chine.