Des réfugiés Rdcongolais arrivent en Ouganda


Des réfugiés Rdcongolais arrivent en Ouganda







Des milliers de personnes coincées dans des régions de République démocratique du Congo (RDC) en proie à l’insécurité sont arrivées en Ouganda, après l’ouverture mercredi 1er juillet de la frontière entre les deux pays.

Ces réfugiés de la RDC peuvent être désormais à l’abri dans leur nouvelle terre d’accueil. Ils étaient bloqués à la frontière depuis fin mai, le coronavirus faisant loi.


“Nous ne sommes pas fatigués, nous n’avons pas beaucoup de terres, notre pays est petit, mais nous les recevons, par sympathie. Je souhaite que la communauté internationale se montre également compatissante et aide ces personnes. Ce ne sont pas nos problèmes, ce sont les problèmes du monde, les problèmes internationaux”, a indiqué Hilary Obaloker Onek, ministre des Secours, de la Préparation aux catastrophes et des Réfugiés en Ouganda.

L’agence des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR) a déclaré qu’elle travaillait avec le gouvernement ougandais et ses partenaires pour s’assurer que l’aide humanitaire, y compris la nourriture et les abris, soit mise à la disposition de ces infortunés.

L’agence a également indiqué qu’elle travaillait avec les forces de sécurité aux frontières et le ministère de la Santé pour assurer le dépistage, les tests et les mesures de lutte contre la Covid-19.

“Nous assurons, bien sûr, l’hébergement, le dépistage pour la Covid. Comme vous le savez, il s’agit d’une urgence très particulière. C’est la première fois que des personnes traversent au milieu d’une situation Covid. Vous devez faire preuve d’intelligence pour tout mettre en place, le contrôle de sécurité, le contrôle Covid et Ebola”, précise Philippy Creppy, représentant assistant pour les opérations, HCR.

Après un premier filtrage, les demandeurs d’asile seront transportés par le HCR vers un centre de quarantaine institutionnel situé à 13 kilomètres de la frontière.

Au terme de 14 jours, conformément aux directives et protocoles sanitaires, ils seront transférés dans les établissements de réfugiés existants.